op_03-2011.jpg2000Tous à AIX !!!

Notre congrès annuel approche. Nous nous retrouverons du 09 au 11 juin à Aix en Provence pour un congrès qui associera cette année les Sociétés Belge, Suisse, Marocaine et Canadienne. Je tiens à remercier très chaleureusement toutes ces sociétés d’avoir accepté avec enthousiasme de venir partager ce grand moment de notre calendrier. C’est une vraie joie de voir toutes les composantes du monde francophone, travailler de concert, avec comme socle commun, la passion de la Parodontologie.

Marie-Laure Colombier et les membres du comité scientifique ont préparé un programme de haut niveau qui rassemble des conférenciers majeurs du monde francophone sur le thème ambitieux de la « Pertinence des traitements parodontaux et implantaires ».

Nous étions déjà allés à Aix en 2004 et ce congrès avait été un grand crû dont nous nous souvenons tous. espérons que le congrès qui s’annonce soit un succès et un moment de rencontre et d’échange. Il est primordial que nous soyions nombreux pour prouver, encore et toujours, que la SFPIO est un acteur majeur du monde dentaire et que la « Parodontologie française » est bien vivante et dynamique !

Aix est une ville magnifique, chargée d’histoire, à découvrir ou à redécouvrir en famille pour ce long week-end de la Pentecôte.

La SFPIO sud-est, autour de sa présidente, Caroline Fouque-Deruelle, a beaucoup travaillé pour que notre séjour soit une réussite ; je suis certain que leur accueil fera que le congrès 2011 restera dans les mémoires comme un beau moment d’amitié et de fraternité.

Le congrès annuel est le moment incontournable pour tous les membres de la SFPIO, celui où nous nous retrouvons, la date à ne rater sous un aucun prétexte.

Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons montrer la vitalité et la spécificité de la Parodontologie dans cette période cruciale qui voit se mettre en place la spécialité de chirurgie et la réforme de l’internat.

 

Alors tous à AIX et fixons-nous l’objectif ambitieux de dépasser la fréquentation des précédents congrès.

 

Xavier STRUILLOU

Président de la SFPIO

 

Pour télécharger le fichier cliquez ici

Objectif Paro Décembre 2010SOYONS UNIS ET VIGILANTS !!

En cette fin d’année, d’importants défis se profilent pour notre discipline.

En premier lieu, la mise en place de l’internat qualifiant où la Parodontologie n’a pas encore de place précise, noyée dans la « troisième voie ».Heureusement, nous ne sommes pas les seuls et les collèges de Prothèse ou d’Odontologie conservatrice se sont également émus d’une réforme qui risque de limiter l’intérêt des étudiants de l’internat pour nos différentes disciplines.

La spécificité de la Parodontologie doit être défendue et je tiens à exprimer le total soutien de la SFPIO, aux différentes démarches entreprises par le Collège des enseignants en Parodontologie. La reconnaissance de la spécificité de la Parodontologie et qui sait, peut être un jour reconnue en tant que spécialité, ne peut venir que grâce à un parcours d’excellence. L’obtention de la certification eFP par le Diplôme Universitaire de la Faculté de Strasbourg, une première en France, est un immense pas en avant. Bien sûr, le parcours est exigeant mais les étudiants issus de ce programme seront particulièrement bien formés et compétents en Parodontologie et en Implantologie.

Voila le deuxième gros dossier : la reconnaissance des compétences particulières. est-il admissible qu’un praticien puisse se prévaloir de la même compétence, qu il ait suivi une formation de quelques jours ou fait l’effort de faire un DU sur 2 ou 3 ans ?

Pour nous tous, la réponse est évidente, mais il faut arriver à convaincre nos différentes instances de tutelle et là encore nous devons tous parler d’une même voix pour nous faire entendre. Il est plus que temps de renouer des liens étroits avec le CNeP mais aussi avec le syndicat des Parodontistes et d’avancer tous unis pour défendre les intérêts de cette Parodontologie qui nous passionne !!!

Bonnes fêtes à toutes et à tous. Xavier STRUILLOU Président de la SFPIO

 

Pour télécharger le fichier cliquez ici

Objectif Paro 2010Les présidents changent mais notre société reste et prospère !!!

A nouveau président, nouveau bureau et nouveaux objectifs. Bien sûr, il, est hors de question de tout changer mais nous pouvons nous permettre maintenant d’être toujours plus ambitieux dans nos choix. Depuis maintenant dix ans que notre confédération existe, la représentativité et l’image de la SFPIO ont évolué, le nombre de nos membres a triplé pour dépasser le millier ce qui fait de notre société un acteur majeur du monde dentaire. Cela est le fruit du travail de tous les présidents qui m’ont précédé et de leurs bureaux. Qu’ils en soient tous sincèrement remerciés.

Notre confédération est aussi plus à l’écoute des omnipraticiens car c’est le rôle de la SFPIO de rendre la Parodontologie accessible à tous. Le cycle de Parodontologie dirigé par Alain Borghetti affiche une fois encore complet (60 praticiens formés chaque année) ce qui en dit long sur la qualité et la rigueur de l’enseignement qui y est prodigué toujours dans un esprit de partage des connaissances. La SFPIO n’est pas réservée à une élite, elle est au service de tous mais elle ne cédera pas aux sirènes du « business médical » et encore moins du « non prouvé scientifiquement »… notre statut de société savante nous rend dépositaire d’une certaine philosophie basée sur les données acquises de la science, à nous de savoir les faire partager par le plus grand nombre.

Dans cette optique, la SFPIO se devait de monter un cycle d’implantologie. C’est chose faite et il débutera début octobre. Nous l’avons voulu collégial, c'est-à-dire qu’il ne fera pas la promotion d’un système implantaire plutôt qu’un autre mais il se basera sur tous les systèmes qui ont une approche scientifique (ceux qui publient et qui font de la recherche) et pas uniquement commerciale de l’implantologie.

Nous devons nous adresser à nos quarante mille consoeurs et confrères mais cela ne doit pas nous empêcher de mettre la barre haute quant à la qualité du programme scientifique. Le congrès de Strasbourg en a été le parfait exemple avec des conférenciers de tout premier plan et une organisation parfaite qui montre bien que rigueur scientifique et convivialité ne sont pas du tout incompatibles. Je tiens à chaudement féliciter Henri Tenenbaum, Yves Reingewirtz ainsi que toute l’équipe autour d’eux, pour leur travail et les souvenirs que nous en garderons. Souhaitons que nous soyions encore plus nombreux à chaque congrès annuel et qu’il soit pour tous, libéraux et universitaires, omnipraticiens ou exclusifs, un grand moment de confraternité et de partage. Retenez déjà les dates du congrès 2011 qui aura lieu à Aix en Provence les vendredi 10 et samedi 11 juin. Cela sera l’occasion de venir en famille dans cette autre très belle ville car le congrès aura lieu juste avant le lundi de Pentecôte.

D’ici là, nous nous retrouverons à l’ADF sur « l’espace S » ou lors de la séance de la SFPIO, présidée par Jean Luc Ardouin, et qui aura lieu cette année, exceptionnellement, le mercredi. Bonne rentrée à tous et au nom de tout le bure au, merci de votre confiance.

Xavier STRUILLOU Président de la SFPIO

 

Pour télécharger le fichier cliquez ici

Objectif paro Mars 2010En 2003, la SFP est devenue SFPIO : la fédération des sociétés régionales de parodontie française est née, après de longues heures de discussion. C’est grâce à la volonté déterminée de quelques-uns que nous avons réussi à passer outre les individualismes, les régionalismes, le parisianisme, l’universitarisme et tout autres formes de vision réductrice de ce que peut être une association à but non lucratif à caractère scientifique, pour établir les bases d’une nouvelle structure commune nationale. Beaucoup nous voyaient mourir avant d’exister, avec nos membres diminuant et notre spécialisation s’appauvrissant.

7 ans après, le bilan montre que la SFPIO a rempli son contrat  : fédérer toutes les sociétés de parodontie de France, organiser des manifestations communes de haut niveau, laisser la place à chacun pour s’exprimer sur ces tribunes, collaborer avec l’industrie par un partenariat respectueux et conserver un climat de convivialité et de confraternité. En plus de tous ces objectifs, la société a établi son équilibre financier, par un contrôle des charges structurelles et un partage optimisé des dépenses et des recettes régionales et nationales. Face à l’évolution de la formation continue en France, qui voit se développer de plus en plus de structures professionnelles, directement liées à l’industrie, cette maturité financière est un point essentiel : elle garantit l’indépendance de la SFPIO en tant que société scientifique.

En devenant SFPIO, c’est également l’intégration de l’implantologie dans le domaine d’influence de la société qui est officialisée. Il faut se souvenir que c’est la SFP qui a était la première à inviter le professeur Branemark à présenter ses travaux en France et qui a contribué largement à la diffusion de l’implantologie vers nos confrères. Depuis l’implantologie est devenue une discipline à part entière dans le monde de l’odontologie, à la fois par son application clinique et dans le monde de l’enseignement initial et de la formation continue. L’implantologie dans une société de parodontologie, c’est avant tout défendre la notion de prise en charge globale de nos patients, l’implant étant un moyen thérapeutique, qui s’intègre dans une gestion optimum du capital dentaire et parodontal du malade. L’implantologie n’a pas fait disparaître la parodontologie, bien au contraire. Les études prospectives concernant la survie des implants montrent que les facteurs qui entraînent les pertes dentaires sont les mêmes que ceux qui contribuent à la perte des implants. La péri implantite est une pathologie fréquente, qui sera contrôlée par les mêmes techniques que celles qui permettent le traitement des parodontites. L’abord parodontal est un impératif incontournable de l’élaboration d’un plan de traitement incluant des implants.

En 2010, le praticien odontologiste se doit d’être un implantologiste parodontoconscient. Pour lui la SFPIO représente la solution pour une formation continue autonome et efficace.

Pascal Ambrosini Directeur de la publication

 

Pour télécharger le fichier cliquez ici

Membre de

ADF

Membre de

efp

Parutions

Partenaires

Contact

À vos agendas

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Suivez-nous

Facebook Linkedin

Écrivez-nous

Société Française de Parodontologie et d'Implantologie Orale
9, Rue Boileau
44000 NANTES

tél : 0240080663
fax : 0240080647
Société Française de Parodontologie et d'Implantologie Orale - 9 rue Boileau - 44000 NANTES - Tél: 0240080663